Creads : la startup aux 50 000 freelances leader en France de la création graphique en ligne

Creads est la première plateforme de création en ligne. Elle permet aux marques de solliciter un ou plusieurs créatifs pour réaliser leurs projets (logos, noms, affiches publicitaires, web design, packagings…).

Fondateurs :

Ronan Pelloux
Julien Mechin

Quelques chiffres :

Lancement en 2008
Levée de fonds de 4 millions d’euros en janvier 2017
50 000 créatifs freelances sont inscrits sur la plateforme
4 000 clients dans plus de 40 pays

Creads

 

D’un besoin de logo à la création de Creads

Ronan Pelloux : On s’est rencontrés à l’ESCP avec Julien. On avait déjà l’idée et le projet de monter une société ensemble. Pendant la création d’entreprise, on a été confrontés à un problème auquel on ne s’attendait pas. Il a fallu que l’on fasse faire notre logo. Tout simplement, nous sommes allés faire une recherche sur Google et là nous sommes tombés sur des milliers de profils de freelances, d’agences et autres. Ils proposaient tous de la création de logo mais, finalement, ce n’était pas de la vraie création. Il fallait choisir au sein d’un portfolio.

Creads

On a envoyé notre demande à une cinquantaine de personnes différentes. On s’est rendu compte de plusieurs choses. D’abord que leur réponse n’était pas immédiate. Il fallait en général plus d’une semaine pour récupérer des devis et propositions. De plus, nous avions des prix qui n’avaient rien à voir pour la même demande. Ça pouvait aller du simple au double. La petite anecdote qui permet de bien comprendre la chose, c’est qu’un même designer que Julien avait interrogé de son côté et que j’avais interrogé également, nous proposait un tarif avec 200€ d’écart pour la même demande… C’est comme cela que nous nous sommes rendus compte qu’il y avait de vrais problèmes dans le monde du design. Il n’y avait pas de pricing fixé. C’était très difficile d’identifier le bon designer avec lequel travailler. On s’est dit qu’il y avait peut-être moyen d’organiser un peu plus ce monde du design.

Creads

 

Julien Mechin : On a pensé que nous n’étions pas les seuls à avoir ce souci donc on a cherché à innover sur ce marché. Creads, c’est une plateforme qui rassemble une communauté de designers que l’on met à disposition des entreprises pour créer tous types de support de communication que ce soit du print, du web, du mobile, du packaging… Nous avons aujourd’hui plus de 50 000 designers que nous proposons à nos clients. On s’est rendu compte dans notre communauté de designers que nous avons des experts en fonction de chaque besoin. Ils sont tous meilleurs dans un domaine en particulier. Notre vision, c’est de se dire que pour chaque demande d’un client, nous allons lui proposer le meilleur dans la discipline.

 

Creads
« C’était très difficile d’identifier le bon designer avec lequel travailler. On s’est dit qu’il y avait peut-être moyen d’organiser un peu plus ce monde du design. »

Enquêter sur les problèmes et se développer avec les clients

Julien Mechin : Au départ, on a surtout voulu enquêter sur la « douleur » et chercher à être sûrs que nous n’étions pas les seuls à ressentir cela. On s’est rendu compte effectivement qu’il y avait beaucoup de personnes dans ce cas là. On a également sondé le marché. On a regardé quelles étaient les offres qui étaient proposées. On a essayé de normaliser nos offres par rapport à toutes les informations que l’on avait compilées. On a tiré le maximum d’enseignements de ce que pouvaient nous dire les différentes personnes que l’on interrogeait.

 

Creads

On a par exemple un client qui est venu nous voir pour créer le logo de son entreprise. Après cela, il nous a expliqué qu’il lançait un nouveau produit et qu’il avait besoin de créer un nom de marque. Il nous a naturellement demandé si c’est quelque chose que l’on pouvait faire. On n’a pas hésité une seconde. On s’est dit qu’on allait essayé. On a donc adapté notre outil pour faire de la création de contenu et on a cherché des créatifs qui pouvaient apporter ce service. Ça a super bien fonctionné. Depuis, nous créons plus de 300 noms de marque par an. C’est vraiment de cette manière que nous aimons nous développer. Nos clients sont force de proposition.

 

Creads

Ronan Pelloux : Au début, nous sommes partis sur fonds propres. On a investi tout ce que nous avions à l’époque, c’est à dire pas grand chose (rires). On croyait énormément à ce projet d’entreprise et on voulait mettre toutes les chances de notre côté. De mon côté, il y avait cette envie de créer un nouveau service qui réinvente un métier existant. Pour nous, c’était le monde du design. On ne venait pas du monde du design mais on avait une appétence pour ce monde et on avait beaucoup travaillé avec des designers. On connaissait les problématiques pour eux de trouver du business. Il faut savoir qu’il y a deux fois plus de freelances aujourd’hui qu’il y en avait il y a 5 ans.

Creads

Et surtout, on s’était rendu compte qu’il y avait un vrai trou de business dans le fait de vendre du design en ligne. On a voulu très rapidement se confronter au marché. Nous n’avons pas attendu d’avoir la version définitive de la plateforme. On est parti sur un segment dans un premier temps qui était le segment du logo pour challenger. Ça a très bien fonctionné au niveau des clients mais aussi au niveau des créatifs que nous sommes allés chercher un par un au départ. On est allé chercher les meilleurs en création de logo, en webdesign, en identité print… C’est comme cela que nous avons commencé à constituer la communauté avec les 1 000 premiers designers. On a défini des prix fixes pour chaque besoin. Ce qui est intéressant dans ce modèle là, c’est que l’on est vraiment dans un modèle participatif puisque l’on va inciter le client à faire voter ses collaborateurs ou ses amis dans la décision. On cherche souvent à faire un choix, à prendre une décision sur une identité visuelle en la confrontant avec d’autres personnes. Nous avons, au fil du temps, développé tous les produits qui permettent cela.

Creads

 

« Au départ, on a surtout voulu enquêter sur la « douleur » et chercher à être sûrs que nous n’étions pas les seuls à ressentir cela. »

Problèmes de structuration et première levée de fonds

Ronan Pelloux : On a eu la chance que le modèle fonctionne plutôt bien tout de suite. On a grossi de manière linéaire. C’est à partir de ce moment là où nous avons rencontré les premiers problèmes qui étaient des problèmes de structuration. On doublait de taille chaque année que ce soit en terme d’effectif ou de chiffre d’affaires. C’est une société que l’on pilotait plutôt par la trésorerie. Comme l’argent rentrait plutôt bien, on pouvait se permettre de recruter. Nous n’avions pas encore à cette époque une gestion à un ou deux ans. Comme nous avions vraiment envie d’accélérer, on a du se projeter. Et c’est à ce moment là que nous avons eu le déclic.

Creads

 

En 2014, nous avons levé des fonds. On est allé chercher 3 millions d’euros. Ça nous a vraiment permis de nous structurer. C’était indispensable pour évoluer et changer de taille. On a recruté un directeur financier. On a recruté un middle management… On a également travaillé beaucoup sur notre technologie pour l’améliorer et gérer toutes les problématiques que l’on rencontrait. On recevait de plus en plus de projets. Il était donc indispensable d’avoir la meilleure techno possible. Toutes ces modifications nous ont permis d’accroître notre portefeuille clients et notamment en allant chercher des communautés ailleurs qu’en France.

 

Creads

Julien Mechin : Ça fait 8 ans que je suis entrepreneur. La plus grande difficulté à laquelle j’ai eu à faire face, c’est le changement de la taille de la structure. Avant 2014, on avait connu une belle croissance organique mais notre modèle n’était pas assez automatisé. On a donc du faire cette levée de fonds pour passer une étape et nous sortir de l’opérationnel, de la vente, du reporting et de toutes ces choses très chronophages pour que l’on puisse réfléchir à plus long terme. Ce n’est pourtant pas facile de changer son naturel. Avec Ronan, nous adorons l’opérationnel, rester proches du produit. On aime comprendre le produit, savoir comment le client l’utilise. C’est pour cela que de manière fréquente, toutes les semaines exactement, on organise des réunions sur les nouvelles fonctionnalités, les évolutions du produit… C’est hyper important de ne jamais perdre cette prise là avec le réalité. On est également en permanence en rencontre avec des clients et utilisateurs de Creads. Donc au final, on se bat pour rester proche du terrain. C’est nécessaire de savoir prendre le recul nécéssaire pour piloter une société mais il faut aussi savoir garder un pied dans l’opérationnel.

Creads

 

« Ça fait 8 ans que je suis entrepreneur. La plus grande difficulté à laquelle j’ai eu à faire face c’est le changement de la taille de la structure. »

Devenir le leader européen de la création graphique en ligne

Ronan Pelloux : Nous avons lancé, début 2016, un nouveau programme qui s’appelle le programme Partners. C’est encore un programme que nous avons monté avec les clients. Nous nous sommes rendus compte qu’ils avaient besoin de donner un accès à la plateforme à tous leurs collaborateurs et non pas de faire une ou deux commandes de temps à autre. Ils voulaient être autonomes. Il y a des besoins plus réguliers et fréquents comme une bannière publicitaires, une newsletter, du motion design… qui, traités par une agence traditionnelle, apporte une lourdeur. Ce sont des besoins de création éphémères. Avec le programme Partners, ils peuvent déposer leur brief en 5 minutes et ils savent qu’ils seront livrés en 24h à 48h. Ça a complètement changé l’usage de notre produit. Nous sommes récemment entrés chez un grand constructeur automobile. En une semaine, nous avions déjà une trentaine d’utilisateurs. Les agences elles même utilisent notre application. Cinq des plus grosses agences de la place font partie du programme.

 

Creads

On vient de lever, début 2017, une nouvelle somme : 4 millions d’euros pour financer la croissance de cette solution mais aussi pour être capable d’adresser l’Europe. Nous voulons devenir leader européen de la création graphique en ligne car c’est un marché qui est encore très peu adressé. Acheter du design en ligne, c’est quelque chose qui n’est pas encore dans les moeurs pour tout le monde. On a un vrai challenge. Aujourd’hui, nous sommes leaders en France. Nous devons gagner maintenant le challenge de devenir le leader européen !

Creads
« Nous voulons devenir leader européen de la création graphique en ligne »

La team

Ronan Pelloux

Ronan est le co-fondateur de Creads. Lui, c’est le cerveau technique, la matière grise qui transforme les problématiques du quotidien en solutions innovantes truffées de fonctionnalités. Membre du G20 des Entrepreneurs, il est très impliqué dans le développement de l’écosystème entrepreneurial français.

Julien Mechin

Co-fondateur de Creads, Julien est un bosseur de l’extrême toujours en quête d’innovation. Il était d’ailleurs rédacteur pour le site américain TechCrunch. Aujourd’hui, en plus de ses activités entrepreneuriales, il est formateur et conférencier sur les thématiques de l’économie collaborative et du crowdsourcing.

Minh-Loïc Hoang-Xuan

Virage à 180° après deux ans en banque d’investissements. Minh-Loïc rejoint Julien Mechin et Ronan Pelloux à la direction de Creads. Après 5 ans de vie à Tokyo, il revient en France où sa créativité et son profil polyvalent s’expriment dans l’expansion de Creads en local comme à l’internationa

Aurélien Roche

Aurélien, c’est le justicier des réseaux sociaux chez Creads. Ce qu’il aime c’est tout chambouler pour mieux improviser. Il adore l’inédit et monter des projets, ce qu’il expérimente aussi en tant que Président d’Associations à ses heures perdues. Pour lui sortir faire la fête n’est pas une proposition mais une obligation !

Jeanne Partiot

Jeanne débarque chez Creads après 2 ans d’expérience dans l’univers du web et du digital chez CCMBenchmark.

Yvon Ha

Yvon est un globetrotteur, toujours optimiste et plein de bonne volonté. Son empathie et sa bonne humeur sont ses deux meilleures armes pour mettre à l’aise ses clients et les accompagner dans la durée.

Sébastien Fernandes

Sébastien est un serial entrepreneur passionné. Après avoir co-fondé plusieurs startups novatrices dans le domaine du SoLoMo, des IOT et de la communication, il a rejoint Creads pour lancer & diriger Creads PARTNERS, pionnier dans le Design On-Demand,

Elodie Delgado

Elodie a le goût de l’aventure et elle aime croquer la vie à pleines dents. Son attrait pour la promotion d’artistes musicaux l’amène à pousser les portes d’NRJ Group pour assurer le poste de Chef de Projet Evénementiel.

Bertrand Huault-Dupuy

Breton, hédoniste et chaleureux, Bertrand est un esthète passionné de design & de création. Hypocondriaque à ses heures perdues, il est en charge des projets de Creads PARTNERS. Il a aussi pour objectif secret de trouver le meilleur matcha thé du sentier !

Julien Pommiers

Julien est investi chez Creads depuis 5 ans où il aura occupé quasiment toutes les fonctions : Assistant Marketing, Chargé de Clientèle, Chef de Projet, Directeur de Clientèle et maintenant Responsable Commercial. Son goût pour le cinéma, la musique et la culture rythme ses échanges avec les clients.

Aurélie Guillaume

Aurélie était vice championne de France de roller en ligne il fut un temps. Reconvertie en développeuse depuis, elle a troqué ses roulements pour un PC flambant neuf.

Alexis Stefanski

Alexis est notre développeur chouchou spécialisé Angular. Créatif et bon vivant, il sait manier à la perfection une caméra, un appareil photo et connaît sur le bout des doigts les bons plans culinaires de la capitale.

Pierre-Louis Launay

Passionné d’informatique et de web, Pierre-Louis a débuté en tant que développeur dans une petite agence avant de débarquer chez Digitas pour développer des sites pour de grands comptes : EDF, Total, La Poste, ERDF… Pierre-Louis a rejoint Creads pour y apporter son expertise en PHP & Symfony2.

Damien Pitard

Spécialiste des solutions open-source et des méthodologies de développement web en agence, Damien débute sa carrière comme Développeur puis comme Architecte PHP chez Prisma-Presse. Il a participé à l'élaboration de sites de magazines à forte audience

Quentin Barillet

Quentin débute sa carrière dans une entreprise de coaching puis intègre un fonds d’investissement. Il rejoint Creads pour participer à la démocratisation du modèle, développer le portefeuille clients de la plateforme et ré-hausser le niveau de ping-pong de la start-up.

Nathan Quijoux

Blond sulfureux d’1m80 faussement désinvolte, Nathan fait le bonheur du pôle projet par son pragmatisme et ses années d’expérience en tant que développeur web, malgré son jeune âge que tout le monde lui pardonne.

Maxime Legendre

De formation multimédia et graphique, mélomane de longue date, Maxime a récemment pris fonction chez Creads en tant que chef de projet à défaut d’avoir créé le groupe de rock révolutionnaire dont il rêve tant, et ça ne lui va pas si mal !

Florian Pinon

Petit prince de la techno et de la technologie, Florian (Clément pour les intimes) est vite devenu le roi du traffic management chez Creads. Sa technique de référencement est aussi pointue que ses pas de danses sur le woodfloor de la Concrete. Ne vous fiez pas à sa tête de premier de la classe, il en a sous la se(O)melle !

Faustine André

Malgré une éducation graphique classique et prestigieuse (FutureBrand, Lonsdale), elle décide de passer du côté obscur de la force et rejoint les dissidents de Creads. Une success story à la Beyonce, star avec laquelle elle partage la longueur de jambes ainsi qu’un talent certain pour la rédaction de chansons à texte.

Jérôme Comont

A l’image de sa passion pour les jeux, Jérôme est un as du développement web. Patient, stratège et positif, le code n’a aucun secret pour lui.