Avec sa passion pour les artisans de bouche, Monbanquet.fr redessine les contours du métier de traiteur événementiel

« ÇA NE FONCTIONNERA JAMAIS !! Pendant 3 ans, c’est ce qu’on entendait quand on pitchait notre projet. Pourtant, on restait persuadés de la valeur que l’on pouvait apporter aux artisans locaux ». Au cours d’une après midi de l’été 2012, Maxime Renault est en vacances dans un petit village du sud de la France. Il a un petit creux et cherche une boulangerie : « mon réflexe à été d’ouvrir mon smartphone et de chercher sur Google. Je me suis rendu compte à quel point ce fleuron de la culture française était totalement absent du web ».

La story de MonBanquet.fr

L’idée de dubonpain.fr vient de germer dans son esprit. Son ambition : aider les boulangers à se promouvoir sur Internet et à accroitre leur notoriété pour qu’ils puissent faire face à la concurrence industrielle.

3 années sans trouver de business model

Dès janvier 2013, il en parle à deux amis, dont Mario Matar : « comme à son habitude, Maxime arrive plein d’énergie en me disant qu’il a une super idée. Il souhaite lancer un guide en ligne des pâtisseries et boulangeries ». Pendant 3 ans, en parallèle de leurs études, sans relâche, les trois amis développent ce guide en référençant plus de 30 000 boulangers et pâtissiers en France : « Ils voulaient nous rétribuer car nous travaillions beaucoup pour eux mais , pour nous, notre modèle économique viendrait naturellement le jour où nous estimerions leur apporter une valeur réelle ». Ils testent plusieurs business models pendant 3 ans (événementiel autour de la boulangerie, vente de pain aux startups de la foodtech, plateforme de click&collect pour commander les produits boulangerie en ligne…) mais aucun ne remporte un franc succès.

2013

Maxime parle à Mario de son idée d'aider les boulangers à se promouvoir sur Internet

Les bureaux de MonBanquet.fr

Mission (pas) impossible

« On ne savait pas vraiment ce qui nous tenait mais on a toujours gardé une très grande motivation. On avait commencé à construire une confiance avec ces artisans. On restait persuadé de la valeur que nous pouvions leur apporter. ». Début 2015, une de leurs amies organise un événement étudiant. Comme elles sait qu’ils connaissent des artisans boulangers, elle fait appel à eux : « elle souhaitait réunir 300 personnes et avait un budget de 300 €… ». Sceptiques, ils demandent quand même : « ils nous ont immédiatement répondu qu’il n’y avait aucun problème et qu’ils allaient enchanter les papilles à moindre frais ! » Avec des produits simples et bons, ils réussissent à proposer un menu à moins d’un euro par personne : baguette tradition garnie chorizo / emmental, des tartes fines tranchées… L’opération est un véritable succès : « les invités ont adoré car ça changeait des petits-fours classiques et guindés que l’on retrouve sur tous les événements. Tous voulaient nous passer des commandes ! ». Sans l’avoir prévue, l’idée de Monbanquet.fr vient de naitre. Eux apportent la techno et le support pour gérer toute la partie commerciale et logistique pendant que les artisans se concentrent sur leur savoir-faire.

2015

Une amie leur demande d'organiser un événement étudiant avec 300€ de budget

Toute la team de MonBanquet.fr

La barre symbolique des 100 clients !

« Vous tenez quelque chose. Votre idée à un bon potentiel. Vous devriez lever des fonds pour structurer une première équipe et faire éclore le projet. ». Les feedbacks d’Yvan Wibaux, cofondateur d’Evaneos ne laissent aucun doute à Maxime quand il vient lui pitcher son idée début 2016. Il est temps d’ouvrir leur concept à tous les artisans de bouche et de foncer dans cette direction. Quelques mois plus tard, en juin 2016 ils bouclent leur première levée de fonds de 500 000 € auprès d’entrepreneurs et d’Isai. L’équipe commence à se former et pendant plusieurs mois ils enchainent les commandes et peaufinent leur modèle économique. En décembre 2016, la barre symbolique des 100 événements en un mois est franchie !

Juin 2016

Iles bouclent leur première levée de fonds de 500 000 € auprès d’entrepreneurs et d’Isai

L'équipe de MonBanquet.fr

Le chemin tortueux vers l’hypercroissance

« Début 2017, on se pense prêts à se lancer sur le chemin de l’hypercroissance. Mais finalement, on y arrive beaucoup moins bien que prévu… Le doute s’installe. Notre modèle économique est clair. Notre fonctionnement est clair. Notre modèle opérationnel est rôdé et pourtant on n’arrive pas à décoller. ». L’équipe décortique les chiffres, les process, les retours client et tente de comprendre ce qui ne va pas. Le constat est sans appel : « au départ, on permettait à tout le monde d’acheter : entreprises comme particuliers. Mais à force d’analyse, on s’est rendu compte que les clients particuliers ont bien souvent et naturellement des exigences plus fortes, notamment en terme de personnalisation. ». L’équipe fait alors le choix de se recentrer sur le BtoB. Avec cette décision, l’équipe triple son volume d’affaires en 6 mois. Cette fois le chemin de l’hypercroissance est là. En mars 2018, Monbanquet.fr lève 2,5 millions d’euros et entame son accélération.

Mars 2018

Monbanquet.fr lève 2,5 millions d’euros et entame son accélération

+ de stories